Protégez votre barrière cutanée : 5 gestes quotidiens faciles grâce à nos produits !


Votre barrière cutanée, c’est votre bouclier ! La barrière cutanée vous protège contre l’invasion d’organismes pathogènes et limite la perte insensible en eau. Une barrière cutanée altérée est synonyme de déshydratation. La peau devient alors sèche, elle se fissure, laisse passer des bactéries qui peuvent provoquer des inflammations. Voici nos 5 gestes faciles pour une routine protectrice de votre barrière cutanée :


• Choisir les bons soins nettoyants

Ils ne doivent pas endommager la barrière cutanée. Faire la chasse aux agents irritants, décapants ou agressifs, aux SLS, parfums allergisants, alcool asséchant...


• Acidifier la peau 

Une peau équilibrée à un pH5. A l’inverse la peau atopique a tendance a devenir plus alcaline. Un milieu plus alcalin représente un milieu de culture idéal pour les bactéries (Staphylococcus aureus, P. acnes…). Acidifier votre peau peut aider à reconstruire sa barrière microbiologique. Utilisez donc toujours des produits adaptés.


• Ne pas tuer ses bactéries protectrices avec des produits asséchants.

Nos bonnes bactéries synthétisent une partie du manteau acide, la couche de protection externe de la peau. Des prébiotiques, et un environnement acide et sans pathogènes vont les aider à maintenir de bons équilibres cutanés.


• Relipider 

Utiliser des soins relipidants permet de renforcer la barrière cutanée pour l’aider à jouter son rôle protecteur en maintenant l’eau à l’intérieur. Deux solutions : les huiles minérales ou une solution naturelle avec les huiles végétales qui grâce à leur structure chimique vont renforcer le film hydrolipidique et avoir une action nutritive. Les prébiotiques ont aussi une bonne action de rétention de l’eau a cause de leur structure chimique.


• Deux soins complémentaires idéaux pour aider votre barrière cutanée : Le Gel-Crème Quotidien et Le Sérum-Huile Apaisant. Testez-les !!

Le Gel-Crème Qotidien Réjence

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés