La gemmothérapie : c'est quoi ?

Le mot gemmothérapie provient du latin « gemmae », qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse, connotant à la fois la stabilité des bourgeons en hiver et leur préciosité.

La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie qui consiste à utiliser exclusivement les tissus embryonnaires frais des végétaux - plantes, arbres et arbustes - c’est-à-dire les bourgeons, les jeunes pousses et les radicelles. Ces derniers, préparés par macération dans un mélange d'eau, de glycérol et d'alcool permettent d'obtenir un extrait que l'on nomme macérat. Le macérat obtenu est ingéré en complément alimentaire sous forme de cure pour offrir une action globale rapide sur des fonctions physiologiques, organiques et contribuer au bien-être général.

Principe de la gemmothérapie

Selon Pol Henry, la gemmothérapie mobilise « les énergies biologiques potentielles » des éléments embryonnaires. Les bourgeons constituent un véritable concentré d'information qui renferme le potentiel de développement de la plante, un peu comme s’il était à la fois les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits.  Il concentre ainsi l'ensemble des propriétés de toutes les parties actives de l’arbre ou de la plante Il contient aussi de fortes concentrations d’éléments actifs comme des hormones, des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, etc.  Ainsi, le bourgeon d'Aubépine (Crataegus oxyacantha ou Crataegus monogyna) possède à la fois les propriétés médicinales du fruit (action sur le muscle cardiaque) et celles de la fleur (rythme cardiaque).

Ingéré quotidiennement sous forme de cure, le macérât issu de la macération du bourgeon permet de rééquilibrer l’organisme sans l’agresser, de renforcer les défenses naturelles de l'organisme, de soulager de nombreux maux comme les troubles cardiovasculaires, articulaires et ceux liés au sommeil et contribue au bien-être général. 

 

Il existe deux formes de macérât : le macérât concentré (macérât mère) et la forme D1 (macérât dilué). 

Le macérât concentré (macérât-mère)

Le macérât concentré (macérât-mère) est la forme privilégiée par le docteur Pol Henry puis mis en avant par la suite par Philippe Andrianne. L’extrait obtenu porte le nom de macérât concentré ou macérât-mère car il ne subit aucune dilution. 

Comment prépare-t-on le macérât concentré de bourgeons ? 

- Les bourgeons sont récoltés à un moment clé de leur cycle de développement naturel et sont immédiatement (afin de garder tout leur potentiel de vie) mis en macération. La quantité de bourgeons utilisée est habituellement de 1/20ème (5%), c'est à dire que l'on met l'équivalent de 50 grammes de plante sèche par kilo de mélange. Si on prend l'exemple des bourgeons de Pin frais, ils vont perdre les 3/4 de leur poids en séchant, donc pour avoir l'équivalent de 50grs sec, il faudra mettre 200 grs de bourgeons frais pour avoir le ratio 1/20ème.

- La macération est réalisée dans un mélange 1/3 d’eau, 1/3 d’alcool à 96° et 1/3 de glycérol (glycérine, sirop d'agave). Chaque élément du mélange de macération joue un rôle spécifique : l’eau extrait les sels minéraux, les vitamines, les flavonoïdes…, l’alcool extrait les alcaloïdes, les hétérosides… et la glycérine ou le sirop d’agave permet d'extraire les flavonoïdes, phénols…

- La macération dure une vingtaine de jours durant lesquelles les bourgeons doivent être en léger mouvement.

- La préparation est filtrée puis on effectue l’extraction grâce à une pression douce.

- L'extrait obtenu porte le nom de macérât-mère dilué au 1/20ème.

La teneur en alcool de cette méthode de préparation inspirée et léguée par le docteur Pol Henry correspond environ à 0,06 ml pour 10 gouttes de macérât.

 Ne pas confondre : on trouve aussi sous le nom macérât glycériné des préparations faites uniquement avec de l'alcool et de la glycérine. L'eau n'est ajoutée qu'après macération pour ajuster le degré d'alcool. Cela ne correspond absolument pas à la Gemmothérapie où il faut obligatoirement une macération avec de l'eau, qui participe à la transmission des molécules et des "informations énergétiques". 

Sirop d'agave ou glycérine ? 

Le mélange permettant l'extraction des principes actifs du bourgeon est composé d'eau, d'alcool et de glycérol pouvant être de la glycérine (méthode traditionnelle du PR Pol Henry). Cependant, le sirop d'agave peut aussi remplacer la glycérine. En effet, la glycérine présente les inconvénients d'être bactériostatique et déséquilibrante de la flore intestinale. Elle peut aussi être  mal tolérée par de nombreuses personnes. 

Certains praticiens ont observé que le sirop d'agave bio est un bon solvant pour les bourgeons, Il ne présente pas d'inconvénient pour les diabétiques. Il contient 90% de fructose et son index glycémique est très faible: 27.

Pour ces raisons, nos macérâts sont extraits dans une solution eau, alcool, sirop d'agave. 

 

Les différents types de macérât

La gemmothérapie propose des solutions unitaires ou complexes.

- Les solutions unitaires se basent sur l'action d'un bourgeon en particulier. En fonction de ses propriétés, le macérât pourra être utilisé pour soigner différents troubles ciblés.

- Les complexes de gemmothérapie se focalisent sur un trouble (fatigue, stress, allergie, mauvaise circulation sanguine…) et combinent plusieurs macérâts présentant des propriétés complémentaires pour une action en synergie.

 

Comment prendre un macérât ? 

La gemmothérapie est généralement pratiquée sous forme de cures de 21 jours minimum. Elle peut se faire sur plusieurs mois mais toujours en respectant 7 jours de pause entre les cures. Pour un résultat optimum, nous préconisons de prendre les gouttes de macérât-mère en dehors des repas, directement sur la langue. Garder le macérât quelques secondes dans la bouche avant de l’avaler.


Posologie

- Adultes : 5 gouttes trois fois par jour.
- Enfants à partir de 3 ans : 1 goutte pour 10kg de poids/jour à diluer dans de l’eau.


Contre-indications

Contrairement aux plantes matures, les bourgeons présentent l’avantage d’être dépourvus de tout composé toxique. Ils présentent donc peu de restriction d’usage. En revanche, ils peuvent être contre-indiqués dans le cadre d’un traitement médical (risque d’interactions). Dans tous les cas, nous vous conseillons de prendre conseil auprès d’un naturopathe avant d’entamer une cure.

 

Le macérât dilué : 1DH ou D1

Il est dilué au 1DH c’est à dire à la 1ère décimale Hahnemanienne. 

 

Comment prépare-t-on le macérât dilué ? 

- Les bourgeons sont récoltés et mis en macération.

- La macération est réalisée dans un mélange 50% d'alcool et 50% de glycérol au 1/20e en prenant en compte le poids sec des bourgeons ( la masse du macérât glycériné que l’on va obtenir = 20 fois la masse des bourgeons secs).

- La macération dure une vingtaine de jours durant lesquelles les bourgeons doivent être en léger mouvement.

- Le macérât est filtré puis on effectue l’extraction grâce à une pression douce, pour ne conserver que le liquide.

- Le macérât obtenu à cette étape est le macérât-mère concentré.

- Dilution à l'eau de ce macérât mère au 1/10ème : 1litre de macérât concentré permet de réaliser 10 litres de macérât glycériné dilué dit 1DH.


Sa teneur en alcool correspond environ à 0,06 ml pour 10 gouttes de macérât.


Les avantages du macérât mère par rapport à la forme 1D

- La forme 1D correspond à une solution dix fois plus diluée que le macérât original.

- La préparation de départ de la forme 1D ne comprend pas d’eau. Les bourgeons sont mis à macérer dans l’alcool et la glycérine seulement, ce qui va à l’encontre des préceptes du Dr Henry voulant que l’eau soit essentielle à l’extraction des éléments actifs de la plante. 

 

 

 

Sources bibliographiques

Henry P.(1982): Gemmothérapie. Thérapeutique par les extraits embryonnaires végétaux. Imprimerie St Norbert, Westerlo, dépôt légal N°D/1982/2322/O1, édition personnelle de l'auteur. 

Christian Escriva (Précis de phytothérapie, Extraits de Gemmothérapie et teintures mères, édition Promonature et Amyris)

Roger Halfon ( La Gemmothérapie, editions Dangles)

Philippe Andrianne (Traité de gemmothérapie, editions Amyris)

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés