ETUDE SCIENTIFIQUE IN VITRO

- Etudier les mécanismes de la peau sensible atopique signant un eczéma

- Tester l'efficacité des produits dermo-cosmétiques 100% naturels Réjence sur la peau sensible atopique signant un eczéma

ÉTUDE : ÉVALUER L'EFFET CURATIF DE TROIS PRODUITS Réjence sur peaux atopiques signant un eczéma

L. BRACHET(1), J. CHLASTA(2), A. CATTE (3), (1)Fondatrice Réjence®, (2)Président BioMeca® CEO, (3) Responsable département Biologie cutanée BioMeca® contact@rejence.fr / contact@bio-meca.com

INTRODUCTION

La prévalence de la dermatite atopique (DA) a triplé en 30 ans dans les pays industrialisés. C’est la dermatose la plus fréquente chez les enfants. Parmi les causes d’un tel accroissement, «trop d’hygiène» et «trop de savons détergents». La DA se caractérise par une altération de la barrière épidermique associée à une inflammation cutanée qui se manifeste par une sécheresse cutanée, des démangeaisons et un eczéma. L’eczéma implique l’accumulation de cellules inflammatoires dans la peau, ainsi qu’un oedème épidermique, appelé spongiose. Mécaniquement, elle présente une perte de cohésion cellulaire (signant la spongiose) et donc une perméabilité qui ne permet pas à la peau de remplir sa fonction barrière pour limiter la perte insensible en eau et l’entrée de molécules de l’environnement, comme les polluants, les bactéries, les irritants et les allergènes.

 

OBJECTIF DE L’ÉTUDE IN VITRO

L’objectif de cette étude est d’observer la structure d'un épiderme signant un eczéma et de démontrer l'efficacité des produits dermo-cosmétiques 100% naturels Réjence sur la peau atopique signant un eczéma.

MÉTHODE

Etude réalisée sur reconstruction de modèles de peaux sensibles atopiques signant un eczéma. Les cellules utilisées pour la culture et la reconstruction du tissu sont issues d’une peau humaine d’une donneuse âgée de 25 ans. Le modèle « atopique eczémateux » est induit via un cocktail inflammatoire et présente donc les caractéristiques spécifiques de la dermatite atopique. Les épidermes signant un eczéma ont été traités par 3 produits Réjence pendant 8 jours, puis analysés et comparés aux modèles de peaux saines.

PEAU ATOPIQUE VS PEAU CONTRÔLE

L'étude scientifique réalisée a permis d'observer 4 points qui traduisent un défaut dans le processus de renouvellement épidermique (ou kératinisation épidermique) de la peau atopique signant un eczéma.  i) Propriétés biomécaniques au niveau de la couche cornée et de l’épiderme observées :

1/ Anomalie de la morphologie de la couche cornée. 
2/ Présence d’amas de cellules non différenciées dans la couche granuleuse, indiquant des zones lésionnelles.
3/ Défaut de filaggrine dans la couche granuleuse, indiquant une perte de cohésion cellulaire.
4/ Hyperplasie épidermique, signant une inflammation. 

 

L'étude scientifique réalisée a permis d'observer l'incidence de la dermatite atopique sur la mécanique de la peau. ii) Propriétés mécaniques au niveau de la couche cornée et de l’épiderme observées :

5/ Perte de rigidité de l’épiderme, indiquant une perte de cohésion cellulaire due à un œdème épidermique (spongiose).

6/ Augmentation de la rigidité (et donc perte de qualité) de la
couche cornée signant un manque en lipides et l’accumulation de
cellules kératinisées plus compactes.

structure de l'épiderme, Réjence

Méthode : CRYOSECTION DES PEAUX RECONSTITUées SIGNANT UN ECZéMA

i) Propriétés biomécaniques au niveau de la couche cornée et de l’épiderme observées.

1/ AMÉLIORATION DE LA STRUCTURE DE LA COUCHE CORNÉE

L’application des 3 produits Réjence et particulièrement des 3 produits en synergie a permis un retour à la normale dans l’alternance des couches épaisses et fines et le nombre de couches proches de 25. On en déduit une amélioration de la qualité de la couche cornée.

2/ AMÉLIORATION DU RENOUVELLEMENT CELLULAIRE

La couche granuleuse de la peau atopique non traitée montre des amas de cellules non différenciées, problème de différenciation des kératinocytes indiquant des zones lésionnelles signants la DA.


L’application des 3 produits Réjence et particulièrement des 3 produits en synergie a permis de rétablir le processus de différenciation cellulaire avec une maturation normale des cellules.

3/ RELANCE DE LA SYNTHÈSE LIPIDIQUE

La couche granuleuse de la peau atopique non traitée montre un manque de kératohyaline (précurseurs de la kératine et des lipides qui participent à l’élaboration du film hydrolipidique) indiquant un problème de différenciation des kératinocytes et une perte de cohésion cellulaire.


L’application du gel-crème nettoyant, du sérum-huile apaisant et des 3 produits en synergie a permis de relancer le processus de maturation de la filaggrine (FLG) initié dès la couche granuleuse induisant l’agrégation des filaments de kératine en paquets serrés, précurseur de la cohésion intercellulaire et de la formation (entre autres) du film hydrolipidique (FHL) imperméable.

méthode : microscopie à force atomique

ii) Propriétés mécaniques au niveau de la couche cornée et de l’épiderme observées

4/ AMÉLIORATION DE L'ÉPAISSEUR DE L'ÉPIDERME

Les couches vivantes de l’épiderme de la peau atopique non traitée sont plus épaisses dû à une inflammation qui provoque un dysfonctionnement du renouvellement cutané.


L’application des 3 produits Réjence et particulièrement des 3 produits en synergie a permis de résorber l’hyperplasie de 30% et ainsi de rétablir l’épaisseur normale de l’épiderme (environ 60 µm) avec un équilibre retrouvé permettant à l’épiderme de se renouveler constamment et ainsi de conserver une épaisseur normale.

5/ AMÉLIORATION DE LA RIGIDITÉ DE L’ÉPIDERME ET DONC DE SES QUALITÉS MÉCANIQUES

La peau atopique non traitée montre une nette perte de rigidité et donc une perte de cohésion des kératinocytes, signant un oedème intercellulaire.


L’application des 3 produits Réjence et particulièrement des 3 produits en synergie, a permi d’améliorer la rigidité de l’épiderme en agissant sur la cohésion inter-cellulaire globale. On peut aussi en déduire la résorption du phénomène de spongiose et donc des lésions cutanées. On note ici l’action prépondérante du gel-crème quotidien (+123%) pour agir sur la restauration de la cohésion cellulaire en profondeur.

6/ AMÉLIORATION DU MODULE ÉLASTIQUE DE LA COUCHE CORNÉE ET DONC DE SES QUALITÉS MÉCANIQUES

La couche cornée de la peau atopique non traitée est plus rigide du fait que la synthèse lipidique soit affectée dans cette pathologie. Les couches de cellules kératinisées sont donc plus importantes et plus compactes que dans la peau saine. 

L’application des 3 produits Réjence et particulièrement des 3 produits en synergie, a permis de réactiver la synthèse lipidique et donc d’améliorer les qualités mécaniques de la couche cornée et la structure en lipides.

CONCLUSION DE L'ETUDE

L’étude démontre l’effet important d’amélioration des propriétés mécaniques de l’épiderme de DA, en 8 jours, avec une restauration des fonctions mécaniques cutanées grâce à l’application des 3 produits Réjence. Afin de conclure plus généralement sur cette étude, les produits étudiés, le gel-crème Nettoyant, le gel-crème Quotidien et le Sérum-huile Apaisant présentent une efficacité. En tant que produits cosmétiques, les produits Réjence ne se substituent pas à un traitement médical. Il est conseillé de les utiliser en cas de SCORAD inférieur à 25 corespondant au grade 2 de la DA, en l’absence d’un avis médical.