La peau et la dermatite atopique

ZOOM SUR LA PEAU

L’épiderme est composé de trois types de cellules : les kératinocytes, remplis de lipides et de kératine, les mélanocytes, qui produisent la mélanine responsable de la pigmentation de la peau et les cellules de langherans, qui participent du système immunitaire de la peau.

La couche cornée (ou stratum corneum) est la couche la plus externe de l'épiderme. Elle joue donc un rôle essentiel de protection du corps contre son environnement et de limitation de la déshydratation de l'épiderme.

A la surface de l’épiderme, il y a le film hydrolipidique. Il est composé d’éléments aqueux et lipidiques ainsi que quelques corneocytes desquamés. Cette couche imperméable protège la peau de l’environnement extérieur et de la perte en eau.

Barrière cutanée

LES FACTEURS QUI AGISSENT SUR NOTRE PEAU

  • FACTEURS INTERNES

Le patrimoine génétique
Le patrimoine génétique d'une personne determine son type de peau et à une incidence sur l'état de santé général de la peau. Il implique aussi une prédisposition aux maladies de peau comme la dermatite atopique, le sporiasis et l'ichtyose. Ces prédispositions sont à prendre sérieusement en compte pour adopter la bonne routine de soins nutritives pour apporter à la peau les essentiels dont elle a besoin et limiter les risques de maladies.

Les hormones
Les niveaux d'hormones évoluent au cours de notre vie et ont une incidence sur l'état d'hydratation de notre peau. 

 

  • FACTEURS EXTERNES

Le climat et l'environnement

Rayonnement UV, radicaux libres
Les radicaux libres sont des molécules agressives (majoritairement générées par les rayons UV), responsables du processus d'oxydation des tissus qui endommage les cellules.

Bactéries et virus : la couche cornée de l'épiderme et son manteau acide protecteur forment une barrière contre les bactéries et les champignons. Si un élément pénètre cette première ligne de défense, le système immunitaire de la peau réagit.

Température : les températures extrêmes, et la rapidité de leurs variations, ont des conséquences sur la santé de la peau. Air chaud, froid et sec agissent directement sur la peau. Des températures froides constantes réduisent la sécrétion des glandes sébacées et entraînent un dessèchement de la peau.

Les facteurs chimiques

Produits agressifs et soins inadaptés
La peau est naturellement légèrement acide, avec un pH de 5. Les agents nettoyants agressifs (comme le sodium lauryl sulphate ou les produits hydratants dont le pH est alcalin) sollicitent trop les capacités de neutralisation naturelles de la peau, endommagent les cellules et altèrent la fonction de barrière protectrice de la couche la plus externe de l’épiderme en supprimant les lipides naturellement présents à la surface de la peau. La peau peut alors se dessécher et devenir hypersensible et/ou sujette à des périodes de poussées actives de certaines problématiques cutanées telles que la dermatite atopique ou la rosacée.

Les lavages trop fréquents
Prendre trop de bains ou de douches, pendant trop longtemps avec de l'eau trop chaude, détruit les facteurs naturels d'hydratation de la peau (également appelés NMF, Natural Moisturizing Factors), et les lipides de surface. La peau se dessèche et devient rugueuse.

Notre alimentation

Une alimentation équilibrée aide à garder une peau saine.

Notre hygiène de vie

Une bonne hygiène de vie contribue à préserver la santé de la peau. Gérer le stress, faire de l'exercice, bien dormir agit aussi sur l'équilibre de notre peau.

 

QUE SE PASSE-T-IL LORSQUE LA PEAU EST TROP AGRESSEE

Lorsque la barrière naturelle de la peau est perturbée, la fonction protectrice et l'apparence saine de la peau sont altérées :

  • SECHERESSE CUTANEE

La peau se déshydrate et perd de son élasticité ; elle peut sembler sèche, rugueuse, gercée et/ou relâchée. La peau devient de plus en plus vulnérable aux agressions extérieures (comme le soleil et les variations de températures) et est particulièrement sujette aux infections.  

  • XEROSE, DERMATITE

Si la plupart du temps, la peau nous protège efficacement, certains facteurs peuvent déclencher une réaction anormale et excessive de la peau : une allergie cutanée. Elle se manifeste sous différentes formes de types urticaires ou eczéma (encore appelé atopie) et se distingue par une réaction inflammatoire et douloureuse de la peau (rougeurs, démangeaisons, sécheresse cutanée, etc.). En effet, dans ce cas, les cellules immunitaires entrent en action pour essayer de réparer cette barrière abîmée.

  • VIEILLISSEMENT

La peau vieillit lorsque ses cellules ne se régénèrent plus au rythme de leur destruction. Dès l'âge de trente ans, les tissus perdent leur élasticité et leur pouvoir de réguler la diffusion gazeuse (oxygène et gaz carbonique).

 

ZOOM SUR LA DERMATITE ATOPIQUE

La dermatite atopique (eczéma atopique) est une affection chronique de la peau qui concerne aussi bien les bébés, les enfants et les adultes, sur le corps et sur le visage. Elle est caractérisée par une peau sèche, irritée et qui démange, qui s'épaissit et peut se craqueler et parfois saigner. La barrière lipidique étant défectueuse, la peau subit une perte en eau inévitable et une perturbation du métabolisme des acides gras qui conduit à une rupture du fonctionnement des défenses naturelles de la peau. 


Environ 10 % de la population mondiale est touchée (entre 10 et 20 % des enfants et 2 et 5 % des adultes) et le nombre de cas augmente. En fait, au cours des 30 dernières années, le nombre de patients a augmenté de 200 à 300 %.

La dermatite atopique est plus fréquente chez le bébé et l'enfant. 90 % des patients ont présenté des symptômes avant l'âge de cinq ans, et 80 % avant l'âge de deux ans. Elle est caractérisée par deux phases bien distinctes : une phase non active (ou « rémission ») et une phase active (ou « poussée »).

Lorsque la personne atteinte se gratte, elle endommage les défenses naturelles de la peau, laissant les couches inférieures sans protection et soumises aux infections bactériennes et aux influences environnementales comme les irritants, les allergènes et la pollution.

  

LA REPONSE REJENCE : DES PRODUITS DERMO-COSMETIQUES ULTRA-CONCENTRES EN LIPIDES

Les soins riches en lipides sont été spécifiquement formulés pour préserver l’hydratation de la peau et aider à la réparation de la barrière cutanée. Leur utilisation est recommandée par les dermatologues pour les personnes atteintes de maladies de peau telles que l’eczéma, le psoriasis ou encore la dermatite atopique.

Nous proposons une nouvelle routine nutritive riche en lipides, en vitamines E et principes actifs qui vont agir sur le bon fonctionnement de la barrière cutanée. Sans eau, sans conservateurs... nos produits respectent le microbiome cutané. 

Réjence a développé, spécifiquement pour la peau atopiquer une nouvelle routine nutritive riche en lipides, en vitamines E et principes actifs qui vont agir sur le bon fonctionnement de la barrière cutanée. Sans eau, sans conservateurs... nos produits respectent le microbiome cutané. 

 

Gamme Régulatrice apaisante pour dermatite atopique

 

Ne manquez pas une information !!